Communiqué de presse – 28 novembre 2019

Et moi… j’ai des droits !

La deuxième édition du Relais de la Course de l’Escalade célèbre les 30 ans de la Convention des droits de l’enfant.

Le samedi 30 novembre à 18h00, trois classes participeront avec leurs accompagnants, au deuxième Relais de l’Escalade, course symbolique initiée en 2018 par le Département de la culture et du sport et la Course de l’Escalade pour promouvoir des valeurs universelles. Sur un parcours identique à celui de l’an dernier avec sept étapes réparties sur 2,3 kilomètres, le témoin lumineux sera transmis de groupe en groupe pour porter les valeurs de la Convention internationale des droits de l’enfant qui célèbre cette année ses 30 ans.

Un Relais symbolique
Le droit à la survie, au développement, à la protection et à la participation… Telle est la volonté déclarée par l’Assemblée générale des Nations Unies, le 20 novembre 1989, lors de l’adoption de la Convention relative aux droits de l’enfant. 30 ans plus tard, la Ville de Genève favorise le développement de la participation des enfants. De nombreuses actions ont été menées durant toute l’année 2019 pour célébrer les 30 ans de cette Convention. Ainsi, le Département de la culture et du sport (DCS) et la Course de l’Escalade ont souhaité dédier la deuxième édition du Relais de l’Escalade aux droits de l’enfant, en proposant un événement pour les enfants, co-construit par des enfants. Initié en 2018, le Relais de l’Escalade est une course symbolique et une performance collective pour partager les valeurs universelles d’humanisme portées par Genève. Le Relais est au programme des courses, le samedi 30 novembre à 18h00, pour un parcours de 2.3 kilomètres et 7 passages de témoin. « Les enfants et surtout la promotion d’une activité physique régulière dès l’enfance pour une vie en meilleure santé, ont toujours été au centre des préoccupations de la Course de l’Escalade » a souligné Jerry Maspoli, président du Comité d’organisation de la Course de l’Escalade.

Un Relais 2019 qui traduit la volonté des enfants
Et moi… j’ai des droits ! est le résultat d’un an de travail entre le Service des sports (SPO) et une classe de 5P-6P de l’école des Franchises afin d’établir les conditions du relais 2019. Les enfants, agé-e-s de 9-10 ans, ont élaboré le concept de la course avec des points organisationnels précis. Le groupe, incluant une élève à déficience visuelle, a manifesté le besoin de transmettre des valeurs d’inclusion de personne en situation d’handicap. Leur volonté est de rendre le parcours visible par le port de t-shirt bleu et blanc (fort contraste), d’un témoin lumineux et de ballons lumineux indiquant le chemin et les points relais. Trois classes sont engagées dans cette course au format généreux et original, dont la classe qui a participé à la co-construction de l’événement. Le vainqueur est déjà connu, c’est la cause qu’ils défendent ! Les enfants ont souhaité qu’un prix soit attribué à l’Association pour le Bien des Aveugles et malvoyants qui s’engage à investir le montant dans le cadre de la prévention et de l’intégration de personnes à déficience visuelle. « Ce que les enfants ont accompli pour ce Relais de l’Escalade force l’admiration et doit être une source d’inspiration pour les adultes » s’est enthousiasmé Sami Kanaan, en charge de la culture et du sport.

Un projet primé par les enfants
Le projet du Relais de la Course de l’Escalade Et moi… j’ai des droits ! a reçu le Prix Particip’Action remis par le jury des enfants de 9-12 ans de la Villa Yoyo Europe Charmilles. Composés dans le cadre du 30e anniversaire de la Convention relative aux droits de l’enfant, cinq jurys de jeunes âgé-e-s de 2 à 18 ans ont décerné, le 19 novembre, 5 prix symboliques à des projets de participation. Les 33 projets déposés par des associations, des entités publiques ou parapubliques dans le cadre de l’appel à projets Particip’Action, sont regroupés dans un recueil de bonnes pratiques de la participation du jeune public.